Liens Contact Livre d'or Livre d'or
 

Le chinchilla



Famille des Chinchillidae, ordre des rongeurs, sous ordre des Hystricomorphes

Son histoire :

Le Chinchilla vit à l'état sauvage sur les hauts plateaux des Andes en Amérique du Sud parfois à plus de 3000 mètres d'altitude. Il a été chassé par les Espagnols puis les Britanniques durant le XVIIIe et XIXe siècle pour sa fourrure.

Cet animal était en voie de disparition quand il fut enfin protégé en 1910 par une loi interdisant l'exportation de la fourrure et des animaux. En 1923 Mathias F.Chapman obtient les premières reproductions en captivité.

L'élevage du Chinchilla arrive en France en 1955 d'abord pour la production de fourrure.

En 1980 il devient peu à peu domestique et de nos jours cet animal est considéré à part entière comme animal domestiqué.
Aujourd'hui il reste peu de Chinchillas sauvages et ils sont regroupés dans des réserves.

Il existe différentes espèces de chinchillas, mais nos chinchillas actuels sont des hybrides de deux espèces sauvages : Chinchilla laniger et Chinchilla brevicauda.

Morphologie :

Longueur du corps : 20-25 cm

Longueur de la queue : 15-20cm

Poids : de 450gr à 650gr. La femelle étant souvent plus grosse que le mâle



Le Chinchilla a un corps tout en rondeur.
Ses pattes postérieures sont pourvues de 5 doigts qui lui permettent de se tenir assis et de sauter très haut sans prendre d'élan.
Ses pattes antérieures sont pourvues de 4 doigts qui lui servent à tenir ses aliments et à grimper. Il possède des coussinets épais et rugueux qui lui permettent d'adhérer à des surfaces lisses.
Ses oreilles sont très grandes.
Sa couleur d'origine est le gris mais on peut cependant en croiser de plus clairs comme le blanc, le violet et le beige ou encore de plus foncés comme le noir ou le chocolat voir même quelques fois des chinchillas bicolores et des chinchillas « velvet » (type de poils ressemblant à du velours) du fait des croisements. Sa fourrure est très dense et très douce.
Comme beaucoup de rongeurs il a de grandes incisives qui sont naturellement de couleur orangée.


Vie sociale avec l'homme :





Le chinchilla peut vivre entre 10 et 15 ans.

C'est un animal très curieux qui est surtout actif la nuit.

Le chinchilla est un grand timide au départ mais il s'attache très vite à celui qui s'occupe de lui.

Cet animal est très rapide et peut facilement être stressé. Il n'aime pas forcément rester longtemps sur les genoux à se faire câliner. Il faut faire très attention en le manipulant car sous l'effet d'une poussée d'adrénaline, le pinceau de poils peut se libérer du follicule et vous rester dans les mains. C'est ce que l'on appelle le lâcher de poils.

Le chinchilla est un adorable compagnon très attachant mais il est recommandé pour des adultes et non des enfants car c'est un compagnon facilement stressé.

Il faut éviter de l'attraper et il est préférable de le laisser venir tout seul puis de le garder dans le creux des bras.
Certains chinchillas aiment beaucoup les "gratouillis" derrière les oreilles et sous le cou.




Le chinchilla est un animal très communicatif. Il s'exprime aussi bien de manière tactile qu'avec des sons.

On distingue plusieurs types de sons :

-Le cri de défense qui ressemble un peu à un crachement ou un aboiement. C'est un son bref et saccadé qui se répète. Ce cri signifie qu'il a été dérangé et il a l'avantage de prévenir d'une éventuelle morsure. C'est en quelque sorte en signe d'avertissement. Il est rare que le chinchilla morde mais souvent les femelles lancent un jet d'urine à la figure de l??agresseur pour se défendre.

-Le cri de douleur lorsque l'animal se blesse.

-Le cri plaintif lorsque l'animal est malade.

-Le cri d'alerte, un cri puissant saccadé et qui diminue en intensité.

-Le cri de reconnaissance qui ressemble un peu à un sifflement mais qui apparaît souvent chez les jeunes pour retrouver leur mère.

-Le cri de contentement, une sorte de roucoulement.

Le chinchilla aura tendance à mordiller tout nouvel objet mis à sa portée. Il est donc important de l'éloigner des fils électriques et des objets dangereux.





Vie sociale avec ses congénères :

Le chinchilla est naturellement monogame mais cependant un mâle peut vivre avec plusieurs femelles.
Une femelle adulte acceptera très difficilement un nouveau mâle, cela dépendra de son caractère.
Il faut absolument éviter de mettre deux mâles avec une femelle sous risques certains de bagarres.

Entre eux les chinchillas pratiquent ce que l'on appelle le « grooming ». C'est une toilette mutuelle qui permet l'identification sociale au groupe.
Un couple de chinchilla reste uni jusqu'à la fin.


Vie sexuelle :

Maturité sexuelle du mâle : entre 5 et 9 mois

Maturité sexuelle de la femelle : entre 4 et 6 mois


Sexe de la femelle : www.rongeurs.net



Sexe du male : www.rongeurs.net



Contrairement aux autres rongeurs le chinchilla est un animal peu prolifique. La gestation dure 111 jours et le nombre de petits varie entre 1 et 4.

Les portées multiples peuvent gravement nuire à la santé de la femelle.

Les nouveaux nés ressemblent trait pour trait à des adultes. Ils sont très vite actifs et débrouillards. Le sevrage se fait entre 2,5 et 3 mois.


Le mâle peut participer à l'éducation des petits.

L'association réprouve la reproduction des NAC chez les particuliers.


Habitat :

Le chinchilla a besoin d'une grande cage pour être heureux, d'une taille minimale de 80 x 150 x 100 cm.
La hauteur permettra d'installer des accessoires, des branches qui lui permettront de grimper mais aussi de ronger.
Les bois à utiliser sont surtout le noisetier, le noyer, le hêtre... (il faut éviter le cerisier et les arbres dont les fruits sont trop acides en général).
Le bois doit être sec et brossé.

Au sol il est préférable de mettre de la litière de type chanvre ou litière végétale qui sera renouvelée 2 fois par semaine.
Les copeaux de bois ne sont pas recommandés car trop poussiéreux.
Il lui faudra une maison qui lui servira d'abri pour dormir et se cacher, une écuelle assez lourde pour la nourriture (le chinchilla risque sinon de la déplacer) et un biberon d'eau.

Tout accessoire en plastique est à éviter car le chinchilla risquerait de le ronger et de l??ingérer.
L'emplacement de la cage doit être calme mais non isolé car le chinchilla est un animal qui déteste la solitude.

Il faudra éviter les courants d'air, l'humidité et les trop fortes chaleurs. La température idéale pour cet animal se situe entre 15 et 20°C. Au-delà de 25°C le chinchilla risque le coup de chaleur, les températures supérieures à 30°C sont mortelles.

Il est nécessaire qu'il ait à sa disposition un bac contenant de la terre à bain dans lequel il se roulera pour éliminer l'excès de sébum et les poils morts. Attention toutefois aux supports lourds qui pourraient se renverser en emprisonnant votre chinchilla.

Vous pourrez le laisser sortir dans la maison mais sous étroite surveillance afin qu'il ne se blesse pas et qu'il ne mordille pas les fils électriques sous peine d'électrocution.






La nourriture :

Le chinchilla est un herbivore strict. Il doit avoir du foin disponible à volonté ! Il existe dans le commerce des granulés extrudés spécialement conçus pour les chinchillas (les mélanges de graines sont à proscrire !!).
Le mieux est de lui en donner par ration de 30 grammes par jour car c'est un animal relativement gourmand qu'il faut rationner.
A cela on peut rajouter quelques friandises naturelles telles que des fruits d'églantier, des racines de pissenlit, des grains de maïs, des pétales de roses.

Il doit bien sûr avoir de l'eau à volonté !

Le chocolat et toutes les sucreries (même spéciales chinchilla) sont des aliments à proscrire car très dangereux pour sa santé.


Santé :

Le chinchilla est particulièrement sensible à quelques maladies même s'il est rare qu'il tombe malade.

Mon chinchilla perd ses poils : cela peut être dû à une mycose, laissant apparaître une chute de poil surtout au niveau du nez. Il est donc important de le traiter au plus vite.
Cependant cela peut être dû aussi à une mauvaise manipulation ayant entraîné un état de stress et donc une chute de poils. Il est donc important de ne pas attraper son chinchilla n'importe comment pour ne pas l'effrayer.
Un chinchilla stressé, malade ou mal nourri (déséquilibre alimentaire) peut manger sa propre fourrure. Il est donc important de consulter au moindre doute.

Mon chinchilla a du mal à manger et bave : il se peut qu'il ait un problème dentaire. Ce problème n'est pas forcement visible sur les incisives.

Mon chinchilla a la diarrhée ou est constipé : Il se peut que cela soit dû à un changement alimentaire trop brusque. Il est important que l'introduction de nouveaux aliments se fasse progressivement.

Mon chinchilla tousse et éternue : Il est possible qu'il ait attrapé un rhume à cause de courants d'air et d'une humidité trop importante. Il faut surveiller de près car cela peut se transformer en pneumonie.

Dans tous les cas si vous avez le moindre doute, il est nécessaire de consulter un vétérinaire.