Jazz et Swing

Ils sont arrivés le 12/04/2017, ils nous ont été cédés par leurs propriétaires qui ne pouvaient les emmener vivre avec eux en foyer d’accueil.

A leur arrivée à l’association, Jazz et Swing ont développé les symptômes d’une teigne, pour laquelle ils ont été traités. Ils en sont actuellement guéris et n’ont aucun autre problème de santé connu à ce jour.

Jazz et Swing sont deux gentils petits mâles, très sociables, toujours en recherche de contact humain. Comme ils sont jeunes, ils ont du mal à rester en place, et aiment courir : pendant les sorties, ce sont donc des allers-retours permanents entre les humains et l’autre bout de la pièce! Les deux frères dorment ensemble, grimpent sans hésiter lorsqu’on leur tend la main, mais ont des caractères bien différents. Ils sont aussi très gourmands.

Jazz est calme, un peu timide pour le moment. Il ne s’aventure à l’extérieur de sa cage qu’après avoir senti et vérifié pendant longtemps qu’il n’y a pas de risque. Il rentre dans sa cage si un bruit l’inquiète, et ressort aussitôt car il est curieux et meurt d’envie de se promener! Lorsqu’on le prend sur soi, il est adorable, il patiente, il explore les vêtements. En terrain connu, il court à toute allure pour se défouler et n’hésite plus à suivre Swing partout!

Swing est une vraie fusée! Dès qu’on lui laisse la possibilité, il court en dehors de sa cage, grimpe et galope dans tous les sens ou saute sur place! Il n’oublie pas les humains, car il revient très vite, grimpe sur les épaules et repart tout aussi vite à l’autre bout de la pièce. De longues sorties sont nécessaires car il déborde d’énergie et aime explorer de nouveaux endroits.

News du 26/05/2019 : Quelques nouvelles de Swing et Jazz : tout va merveilleusement bien, il vieillissent bien sûr mais très bien, rien de méchant à signaler. 
Swing vit très bien avec son “problème cardiaque”. Jazz est un peu plus téméraire qu’avant et s’aventure dans l’appartement comme jamais, Swing se balade toujours aussi et arrive même à passer les barrières qu’on a élaboré pour qu’ils n’aillent pas dans la cuisine (ils se faufilent derrière les meubles et on les entend grignoter les gourmands !)